Les sacrements de l’Église néo-apostolique

Les sacrements sont des actes saints. Dans les Saintes Écritures, il est dit notamment à ce sujet : « Car il y en a trois qui rendent témoignage : l’Esprit, l’eau et le sang, et les trois sont d’accord » (I Jean 5 : 7-8).

L’Église néo-apostolique dispense trois sacrements : le saint-scellé, le saint baptême d’eau et la sainte cène. Tout être humain peut recevoir ces sacrements, quels que soient son âge, son origine et sa condition.

Le saint baptême d’eau

Le saint baptême d’eau

Le sacrement du saint baptême d’eau est la première grâce fondamentale que Dieu accorde à l’homme. Lors du saint baptême d’eau, le baptisé est lavé du péché originel. Il a ainsi part au mérite de Christ et il est introduit dans une première sphère de proximité avec Dieu. Il devient un chrétien et il est par conséquent admis dans la communion de ceux qui croient en Jésus-Christ et le professent comme étant leur Seigneur.

Les enfants peuvent également recevoir le sacrement du saint baptême d’eau. Lorsque des enfants sont baptisés, les parents professent leur foi en l’Évangile. Cette pratique se fonde sur la prise de conscience selon laquelle les enfants ne doivent pas être exclus des bénédictions de Dieu, car ils ont, eux aussi, besoin de la grâce du Seigneur.

Le saint baptême dispensé dans d’autres Églises chrétiennes est reconnu comme étant valable dans la mesure où il a été dispensé en bonne et due forme, au nom de la Trinité divine et avec de l’eau.

La sainte cène

Abendmahlskelche

La sainte cène est une fête de joie et de reconnaissance. Elle commémore la mort sacrificatoire du Fils de Dieu, qui, quoi qu’innocent, a accepté de sacrifier sa vie à la croix pour racheter les péchés de l’humanité. La sainte cène donne à l’âme l’assurance de rester dans la communion de vie avec Jésus-Christ, le Rédempteur. Lors de la consécration des hosties, le « corps et le sang » de Jésus s’ajoutent aux espèces du pain et du vin, constitutives des hosties. En les prenant dans un acte de foi, l’homme accueille en lui la nature de Jésus et reçoit de nouvelles forces afin de surmonter tout ce qui pourrait être un obstacle au salut éternel de son âme.

Le saint-scellé

Le saint-scellé

Le sacrement du saint-scellé est la communication du don du Saint-Esprit. Lors de cet acte, le fidèle est empli de cette puissance divine qu’est le Saint-Esprit. Le sacrement du saint-scellé est administré par une prière et par l’imposition des mains d’un apôtre. La condition requise pour la réception du saint-scellé est le baptême d’eau préalable. Les deux sacrements, le saint baptême d’eau et le saint-scellé, constituent la régénération d’eau et d’Esprit. L’être humain régénéré est membre du corps de Christ et héritier de la gloire à venir.

Le sacrement est dispensé aux enfants et aux adultes.