Bénédictions au sein de l´Église néo-apostolique

Outre les sacrements, il existe un certain nombre de bénédictions pour des occasions personnelles particulières. En le bénissant, Dieu se tourne vers l’homme pour accéder à sa requête sincère. Une bénédiction est dispensée lors des événements suivants:


Confirmation

Fiançailles

Mariage

Anniversaires de mariage

Développement prénatal

Cérémonie funèbre, obsèques


Toutes les bénédictions ont généralement lieu dans le cadre d’un service divin et dans le cercle des fidèles présents. Sur demande particulière ou en raison de circonstances particulières, une bénédiction relative à ces événements peut aussi être dispensée à la maison.

Toutes les bénédictions sont effectuées à titre gracieux.

Lors de fiançailles, d’un mariage ou d’un anniversaire de mariage, l’un au moins des partenaires doit être membre de l’Église néo-apostolique.

Les cérémonies funèbres et les obsèques sont également effectuées par l’Église néo-apostolique, selon les coutumes locales.

Confirmation

Konfirmation in Frankfurt-Eschersheim 2008
Source : Francfort-Eschersheim (Allemagne)

La confirmation est la bénédiction lors de laquelle le confirmand promet solennellement de mener sa vie future de façon responsable et conformément à l’Évangile. Le confirmand affirme sa décision en faveur de Dieu, en récitant ce vœu emprunté à un ancien rite de baptême chrétien :

 

 « Je renonce au diable, à toutes ses œuvres et manifestations, et je me donne à toi, ô Trinité divine, Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit, dans la foi et l’obéissance, et avec la sincère résolution de te rester fidèle jusqu’à mon dernier jour. Amen ! »

Ce vœu est suivi de la bénédiction de la confirmation.

Les jeunes chrétiens confirmés ont désormais la possibilité de participer à l’organisation du travail de la jeunesse et de la communauté.

Fiançailles

Les fiançailles sont une promesse de mariage déclarée publiquement entre un homme et une femme. Le couple demande ainsi la bénédiction pour une période de préparation agréable à Dieu en vue du mariage.

La bénédiction des fiançailles peut être dispensée si les fiancés ont atteint l’âge nubile légal, si au moins l’un des partenaires est néo-apostolique et si tous deux n’ont pas encore été mariés.

La bénédiction nuptiale

La benediction nuptiale
Source : Francfort-Eschersheim (Allemagne)

La bénédiction peut être dispensée dans le cadre d’un service divin habituel, ou, sur demande, aussi lors d’une cérémonie nuptiale organisée pour l’occasion.

Pour recevoir la bénédiction nuptiale, il est nécessaire qu’au moins l’un des partenaires fasse partie de l’Église néo-apostolique.




Les anniversaires de mariage

La bénédiction dispensée à l’occasion de certains anniversaires de mariage est reçue par les époux dans une rétrospective reconnaissante pour le chemin parcouru ensemble. 

Elle est dispensée à l’occasion des anniversaires de mariage suivants :

§  noces d’argent (25 ans),

§  noces d’or (50 ans),

§  noces de diamant (60 ans),

§  noces de palissandre (65 ans),

§  noces de platine (70 ans) et

§  noces d’albâtre (75 ans).


Les bénédictions dispensées à l’occasion des fiançailles, du mariage ou d’un anniversaire de mariage le sont en principe dans le cadre d’un service divin dans le cercle de tous les membres de la communauté. Sur demande particulière ou en raison de circonstances particulières, la bénédiction peut aussi être dispensée à la maison.

Développement prénatal

La bénédiction prénatale est une bénédiction particulière. Cette bénédiction pour les parents et pour l’enfant à naître est destinée à favoriser le bon développement prénatal de l’enfant. Elle peut également être dispensée à une mère qui appartient à une autre confession, si elle est éclairée sur sa signification, si elle souhaite la bénédiction et si son mari est néo-apostolique.

Cet acte est généralement effectué à la maison.

Cérémonie funèbre, obsèques

Durant la cérémonie funèbre, un hommage est rendu au défunt et une consolation particulière est prodiguée à la famille. Sur demande, la cérémonie funèbre a lieu au cimetière ou, indépendamment de l’inhumation, à l’église.

La célébration de la cérémonie funèbre se conforme aux réalités et aux usages locaux, dans la mesure où ceux-ci ne s’opposent pas à la doctrine de l’Église néo-apostolique. Si, dans certains cas particuliers, le souhait est émis qu’après la cérémonie funèbre, un frère du ministère assiste aussi à l’inhumation ultérieure, celui-ci peut faire une prière au moment de la remise du cercueil ou de l’urne à la terre.

Si un membre d’une autre confession a émis le souhait, de son vivant, de bénéficier d’une cérémonie funèbre célébrée par l’Église néo-apostolique, celle-ci peut, à titre exceptionnel, accéder à sa demande. Les conditions requises sont que le défunt ait été bienveillant à l’égard de l’Église néo-apostolique, qu’il ait eu un lien avec elle et qu’aucune autre Église ou instance ne s’y oppose.